La Sécurité sociale étudiante Est-ce obligatoire ? Inscription & réinscription Vous changez de situation ? Pourquoi nous choisir ?

Vous partez étudier ou faire un stage  :

Vous êtes-vous déjà demandé : à l’étranger, est-ce que je peux consulter n’importe quel médecin ? Est-ce ma Sécu fonctionnera ? Si je dois aller à l’hôpital, est-ce que je dois avancer les frais ?

Votre couverture santé dépendra de votre destination, du type de séjour et de sa durée.

En Europe

Vous voyagez dans un pays d’Europe ?

15 jours avant votre départ, demandez votre CEAM (Carte européenne d'assurance maladie) ! Un certificat provisoire valable 3 mois vous sera envoyé automatiquement par email et vous recevrez votre CEAM par courrier postal.

Cette carte individuelle est valable deux ans dans les pays de l’EEE. Grâce à elle, vous pourrez attester de vos droits à l'Assurance maladie et bénéficier d'une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Renseignez-vous à l’avance, dans certains pays il est préférable de consulter un médecin conventionné par les services de santé locaux. Vous pourrez également demander le remboursement de vos frais de santé à votre retour. Votre complémentaire santé vous remboursera si vous avez un décompte de la Sécurité sociale française. Attention donc votre complémentaire santé ne pourra pas intervenir en l’absence d’un remboursement de la Sécurité sociale en France.

Liste des pays concernés :

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne (y compris les îles Baléares et Canaries), Estonie, France (métropole, Guadeloupe, Martinique, Guyane française, la Réunion), Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal (y compris les archipels de Madère et des Açores), République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord, Gibraltar), Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Le montant restant à votre charge peut être important !

Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très chers. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d'assistance ou d'assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l'étranger.

Nous vous conseillons le Pack Europe

En savoir + sur la CEAM

 

Hors d’Europe

Vous voyagez hors d’Europe ?

Vos soins médicaux urgents et imprévus pourront éventuellement être pris en charge par votre caisse d'Assurance Maladie. Vous devez régler vos frais médicaux sur place. Conservez les factures et justificatifs de paiement et présentez-les, à votre retour, à votre caisse d'Assurance Maladie.
Au vu des justificatifs, le médecin conseil de votre caisse d'Assurance Maladie appréciera si vous étiez ou non dans une situation d'urgence. Il vous accordera alors ou non le remboursement de vos soins, dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur.
Le montant du remboursement qui vous sera versé ne pourra excéder le remboursement qui vous aurait été accordé si les soins avaient été dispensés en France.  Avant de partir, renseignez-vous sur l'état sanitaire du pays et vérifiez les frais médicaux qui resteront à votre charge.
Uniquement vos soins inopinés pourront être pris en charge et vous devrez avancer tous les frais. Le remboursement éventuel de vos dépenses ne peut excéder celui que vous auriez perçu en France et surtout… votre protection est limitée et aléatoire.
Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d'assistance ou d'assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire, en cas de maladie à l'étranger.

Nous vous conseillons le Pack Monde !

en savoir +